Mise en avant

Vœux du CA d’AgroParisTech à propos des patrimoines des sites franciliens

Le Conseil d’administration d’AgroParisTech, réuni à Paris le 25 novembre 2020, a voté un texte de vœux d’une grande importance pour le devenir des patrimoines franciliens d’AgroParisTech*. A l’aube du déménagement des quatre sites franciliens sur le campus de Palaiseau, ces patrimoines encourent des risques de pertes irrémédiables si les moyens nécessaires d’inventoriage, de conservation et de valorisation ne sont pas mis en œuvre.
De plus, ces patrimoines dépassent la simple communauté AgroParisTech, car ils font véritablement partie de l’Histoire de l’Ile-de-France. Qu’il s’agisse de la diffusion de techniques par la Ferme des Granges de l’INA à Palaiseau et par la Ferme expérimentale de Grignon, d’expérimentations agronomiques, de données climatiques, géologiques, pédologiques, botaniques, agronomiques, technico-économiques, comptables ou de maquettes de machines agricoles ; tous ces supports de production et de transmission de savoirs s’inscrivent dans le territoire qui les entoure. Indissociables de ce contexte local et francilien, ils ne doivent donc pas être déménagés en dehors de leur région d’origine, ce que le CA d’AgroParisTech vient de reconnaître.

Les vœux suivants ont donc été approuvés à la majorité des membres présents:

  • a) que les patrimoines matériels franciliens d’AgroParisTech soient valorisés en Ile de France ;
  • b) que, dans le cadre de la future transition de sites franciliens vers Saclay, soit créé un groupe de travail associé à la mission de conservation et de valorisation des patrimoines matériels et immatériels d’AgroParisTech. Ce groupe de travail serait organisé autour des responsables directement impliqués, en y associant des représentants des collectifs concernés et des personnalités extérieures à AgroParisTech.

Aussi, nous avons eu connaissance de l’avis de la DRAC sur la vente de Grignon, qui prend acte de la protection des bâtiments, mais insiste sur tous les mobiliers et objets liés au riche passé d’enseignement de Grignon, dont les collections de minéraux, les herbiers, etc. Il convient, toujours selon la DRAC, de maintenir la mémoire de cet enseignement sur le site.

Concernant la Commission Nationale du patrimoine et de l’architecture, celle-ci aurait émis un avis très partagé sur la cession de Grignon et a très nettement demandé qu’une étude soit engagée en vue d’une éventuelle protection au titre des monuments historiques des collections mobilières de l’école. Elle a mis l’accent sur le fait que celles-ci sont actuellement entreposées dans de mauvaises conditions de conservation.

Les administrations du ministère de la culture (Direction régionale des affaires culturelles et inspection des patrimoines) se sont proposées pour évaluer les collections et assurer leur préservation…

* Nous renvoyons le lecteur intéressé vers la note suivante: Vincent, J. 2020. Complexités des patrimoines matériels des sites AgroParisTech franciliens. 12 pp

Mise en avant

La société Grignon 2026 et la communauté de communes Cœur d’Yvelines échangent sur l’avenir du site de Grignon

Bref historique
Le domaine de Grignon est un site exceptionnel par son bâti, son espace naturel de 300 ha et son histoire. Il abrite une école d’ingénieurs depuis 1826, des champs expérimentaux et des laboratoires de recherche dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement. Le programme de regroupement d’établissements de recherche et d’enseignement sur le plateau de Saclay, mené par l’État, prévoit un désengagement du site de Grignon, qui a fait l’objet d’un appel à projets dès Mars 2020.

Une mise en vente par étapes
L’association Grignon 2000, regroupant près de mille personnes, ingénieurs agronomes et amis de Grignon, a déposé un dossier de candidature le 7 juillet dernier. Au travers d’une entité dédiée, « Grignon 2026 Investissement SAS », elle vise à préserver l’identité de ce site prestigieux et à la renforcer en tant que centre d’émergence de technologies et de valorisation des métiers de l’agronomie, de l’alimentation et de l’environnement.
La Communauté de Communes Cœur d’Yvelines, qui comprend 31 communes dont Thiverval-Grignon, a également déposé une candidature.
A l’issue de la première phase de sélection, 10 candidatures ont été retenues, dont celles de Grignon 2026 et de Cœur d’Yvelines, qui présentent des objectifs en commun. Ces deux candidats travaillent maintenant sur un projet commun, à déposer le 18 Décembre 2020 (nouvelle date limite pour les projets détaillés).

Un projet ouvert
Ce projet visera à ancrer le domaine de Grignon dans son territoire en y redéveloppant de l’emploi et à créer l’AgroCampus de Grignon, avec une nouvelle ambition pour sa vocation agronomique. Le site de Grignon possède un formidable patrimoine à ouvrir au public, et tous les atouts pour accueillir un projet ambitieux de développement économique, avec un rayonnement national et international, autour de l’agronomie et de ses technologies du futur.
Cette réflexion de Grignon 2026 et la Communauté de Communes Cœur d’Yvelines est ouverte à d’autres partenaires, notamment d’autres acteurs des territoires, soucieux de s’associer à un moment ou un autre à la réussite d’un projet réaliste et ambitieux.

(source : Association Grignon 2000)

Mise en avant

Le point sur la vente du domaine de Grignon (7 octobre 2020)

L’appel à projet pour la vente du domaine de Grignon a été lancé par l’État en mars 2020. La première phase se terminait le 07/07/2020 avec le dépôt des candidatures.

L’association Grignon 2000 a déposé un dossier de candidature pour défendre un projet d’intérêt général, que le CFSG soutient (ainsi que d’autres associations): protection du site, valorisation des patrimoines notamment par une activité hôtelière, ouverture du Parc au public, création d’un AgroCampus animant diverses manifestations dans les domaines de l’alimentation, l’agriculture et l’environnement, accueil d’entreprises et startups, accueil d’étudiants et de nouveaux enseignements…

Un financement participatif est en cours pour soutenir cette candidature : https://bluebees.fr/fr/project/700 . Nous vous encourageons à y participer !

La Communauté de Communes Cœur d’Yvelines, qui inclut Thiverval-Grignon, a aussi déposé un dossier de candidature, proche de celui de Grignon 2000. La Société d’Économie Mixte CITALLIOS, créée il y a quelques années par les 2 départements Yvelines et Hauts-de-Seine, a également déposé une candidature.

Le Département des Yvelines s’est déclaré intéressé par l’acquisition du parc avec l’objectif de restaurer les espaces naturels les plus fragiles, notamment par des opérations de compensation environnementale (restauration de zones humides, haies, espaces boisés…) imposées à des aménageurs dont les opérations ont un impact sur l’environnement.

Le 14 septembre, l’État a agréé les 10 candidatures déposées. La liste exacte n’est pas connue mais tout laisse à penser que les autres candidatures sont des groupes d’investisseurs ayant le projet de construire du logement (beaucoup de logements…) sur le site, ce dont ne veut pas la commune de Thiverval-Grignon, pas plus que le CFSG, Grignon 2000 et l’ensemble des associations proches de Grignon (Arbre de fer, Plaine de Versailles…).

Toutes nos énergies sont donc aujourd’hui mobilisées pour construire une offre économiquement équilibrée pour la date du 4/12/2020 fixée par l’État. Un rapprochement des candidatures de Grignon 2000, Cœur d’Yvelines et CITALLIOS est en cours dans l’objectif de mutualiser les moyens et de proposer un projet collectif unique et cohérent auquel pourrait se joindre le Département des Yvelines.

A suivre…

Pascal CLERC, président du CFSG

Mise en avant

L’État vend le domaine de Grignon !

L’état via le Ministère de l’agriculture et de l’Alimentation a fait paraître un avis de cession du domaine de Grignon le 16 Mars 2020. La procédure, suspendue le 17 Mars 2020 pour cause de confinement, a été relancée et mise à jour le 29 Mai

Appel à projet en vue de la vente du domaine de Grignon

Cet appel à candidature présente le calendrier suivant:

ARTICLE 5 – CALENDRIER DE LA CONSULTATION
(actualisation du Calendrier initial)
5.1. Candidature (phase 1)
Ouverture de l’appel à candidatures : Lundi 16 Mars 2020
Date limite d’inscription à la visite facultative : jeudi 11 juin 2020 à 12h00
Dates de visite en phase 1:
Mardi 16 juin 2020 matin ou après-midi
Mercredi 17 juin 2020 matin ou après-midi
Date limite de réception des candidatures : Mardi 7 juillet 2020 à 12h00
A l’issue de la phase 1, le Propriétaire sélectionnera le(s) candidat(s) retenu(s) pour la phase 2.
5.2. Offre initiale (phase 2)
Accès au dossier de Consultation dématérialisée et à la foire aux questions (FAQ) : Lundi 14 septembre 2020
Date limite de réception des offres initiales : Vendredi 4 décembre 2020 à 12h00
A l’issue de la phase 2, le Propriétaire sélectionnera le(s) candidat(s) retenu(s) pour la phase 3.
5.3. Offre finale (phase 3)
Réouverture de la Consultation dématérialisée : Lundi 8 février 2021
Date limite de réception des offres finales : Vendredi 26 mars 2021 à 12h00
Règlement de Consultation – AMI AgroParisTech – 29/05/2020

Restez en contact pour suivre nos actions ou nous supporter dans celles-ci.

Propulsé par HelloAsso

Mise en avant

Débat à Grignon organisé par les élèves d’AgroParisTech


Une réunion publique d’information et de débat, « Quel(s) futur(s) pour Grignon » a réuni plus de 110 personnes le lundi 10 février 2020 en présence du DG d’AgroParisTech, du maire de Thiverval-Grignon et de ses adjoints, du directeur du site de Grignon d’AgroParisTech, et du directeur des études du site. Cette réunion était organisée par les élus étudiants au CA d’AgroParisTech et les associations CFSG (Collectif pour le futur du site de Grignon) et Patrimoine AgroParisTech–Grignon 2000.

Présentations (partie)

Compte-rendu.